Projet pédagogique

UN PROJET INNOVANT DANS SES MISSIONS

 

Pour les enfants

Placer l’enfant au cœur de ses apprentissages et s’adapter à son rythme tout en respectant les objectifs du plan d’études romand.

Assurer son instruction, favoriser son développement global, le développement de sa confiance en soi et sa santé dans un contexte sécurisant et bienveillant.

 

Pour les enseignants

Permettre aux enseignants de pratiquer ce merveilleux métier en équipe, dans un cadre propice aux échanges et au bien-être, en tenant compte de leurs besoins.

 

Pour promouvoir l’émergence des nouvelles pratiques en éducation

Encourager l’innovation dans le monde de l’éducation à travers des conférences, des stages en immersion destinés à d’autres enseignants, des stages pour l’orientation de la jeunesse.

 

Pour l’avenir du monde

Nos coeurs de mères nous donnent cet élan de porter le monde de demain en méditant autour de la question d’Anne Barth :

« Quels enfants laisserons-nous à la planète ? »

Les défis sont de taille et c’est notre rôle de préparer nos enfants à les relever en remplissant leurs petites poches de connaissances, de compétences, de valeurs et d’outils indispensables à la vie.

LA CONVENTION DES DROITS DE L’ENFANT

Art 29 (extrait)

  1.  Les Etats parties conviennent que l’éducation de l’enfant doit viser à:
  1.  Favoriser l’épanouissement de la personnalité de l’enfant et le développement de ses dons et de ses aptitudes mentales et physiques, dans toute la mesure de leurs potentialités; (…)

 

LE CADRE LEGAL VALAISAN

Loi sur l’enseignement primaire (LEP)

Art. 2 Missions et buts

  1.  L’école du degré primaire a pour tâche première d’instruire l’élève.
  2.  Dans le cadre scolaire, elle seconde la famille et collabore avec elle dans les tâches d’instruction et d’éducation de l’enfant.
  3.  Elle le fait dans le respect de la personnalité et du développement individuel de chaque enfant.
  4.  Elle est fondée sur la reconnaissance des droits et devoirs fondamentaux de l’enfant.
  5.  Elle conduit l’enfant à connaître et à respecter son environnement ainsi que la diversité de la communauté humaine.

6.  Elle contribue à:

  1.  Transmettre des connaissances en permettant à l’élève d’acquérir ce savoir de manière adaptée;
  2.  Développer les facultés intellectuelles, sociales et créatrices de l’enfant en l’aidant à acquérir les connaissances et les compétences fondamentales;
  3.  Faire éclore ses capacités physiques et promouvoir la santé;
  4.  Développer sa personnalité et ses capacités de jugement;
  5.  Lui donner le sens de ses responsabilités vis-à-vis de lui-même et vis-à-vis des autres;
  6.  Favoriser son épanouissement spirituel.

LE RÔLE DE L’ECOLE

Véritable lieu de vie et de partage, l’école mène les enfants à se construire:

savoirs, savoir-être, savoir-faire, confiance en soi, bien-être.

 

Notre projet d’école vise à donner toutes ses chances à chaque élève, quel qu’il soit, de se construire sainement et à son rythme, afin de trouver sa place dans la société, à la hauteur de ses aspirations et de ses capacités, et s’épanouir dans sa vie présente et future.

 

DSC_0137

S’appuyant entre autres sur

  • les missions énoncées dans la Loi sur l’enseignement primaire,
  • les thèses du SER à propos de l’évaluation du travail des élèves

« … En conséquence, le SER propose un système d’évaluation du travail des élèves qui donne la priorité à l’évaluation formative, dans la perspective d’une pédagogie différenciée, et dans ce sens vise à une évaluation qui les aide à apprendre ;… » (livre blanc « pour un humanisme scolaire », SER, annexe B4)

  • les nombreux témoignages issus du terrain,

nous choisissons d’inscrire notre école dans un mode principalement formatif, qui par définition reconnaisse le droit à l’erreur, la considérant indispensable aux apprentissages.

UNE ECOLE CHALEUREUSE ET DECLOISONNEE

Créer des ponts avec le monde extérieur (familles, citoyens, nature, monde) pour permettre à l’élève de se former dans un esprit d’ouverture.

Immerger l’élève dans des situations réelles (correspondance avec des élèves d’un autre pays, produire des articles pour les proposer à la vente, apprendre des chansons pour un public, organiser une vente échange, cultiver un jardin, éditer un livre, cueillir des champignons pour les cuisiner…)

Inviter ponctuellement des intervenants extérieurs pour enrichir les découvertes et susciter la curiosité (apiculteur, artiste, permaculteur, journaliste…).

Organiser des sorties (bibliothèques, musées, lieux historiques, événements culturels, sorties sportives…)

NOTRE REGARD SUR LES ENFANTS

« Un enfant se construit à partir du regard que l’on porte  sur lui. »  C. Allain

Notre structure s’engage à prendre en compte l’enfant dans sa globalité, avec ses besoins, ses forces et faiblesses, pour lui permettre de se diriger naturellement vers son projet de vie avec confiance et connaissance de lui-même et du monde.

Pour répondre au mieux aux spécificités de chacun, nous souhaitons mettre en avant une grande diversité de méthodes d’apprentissage. Nous espérons ainsi répondre aux besoins éducatifs particuliers des élèves en leur offrant un cadre et un contexte répondant au plus proche à leurs singularités.

Prenons l’exemple de l’enfant qui a grand besoin de bouger :

Nous souhaitons pouvoir lui offrir l’espace dont il a besoin, la liberté de mouvement qui lui convient et un contact avec la nature pour pouvoir dépenser son énergie et/ou l’aider à retrouver son calme.

B3C879B6-D381-4CC1-904B-A3B24E0598AE

NOS ORIENTATIONS PEDAGOGIQUES

Notre projet s’ouvre à plusieurs courants pédagogiques selon les objectifs/situations d’apprentissages, les élèves, la météo, le lieu, les ressources, l’enseignant . . .

Nous exprimons notre intérêt particulier pour les pédagogies qui favorisent l’échange, la collaboration, la motivation, l’utilisation du jeu, la communication, l’autonomie, l’empathie, l’intégration, le respect, la créativité, le lien avec la nature, les projets.

BIENVEILLANCE ET EPANOUISSEMENT

Selon Alvarez (2016), la bienveillance est un vecteur d’épanouissement indéniable et incontournable qui favorise le développement cérébral et les capacités d’apprentissage de l’enfant.

Par notre attitude aimante avec l’enfant, les neurones de son hippocampe et de son cortex orbito-frontal foisonnent de nouvelles connexions neuronales : sa mémoire, ses capacités d’apprentissage, morales et empathiques se développent de façon considérable.

Le Dr Catherine Gueguen (2014) nous explique que la sécrétion d’ocytocine due à un environnement aimant et chaleureux enclenche la libération d’une cascade de molécules bienfaisantes sur les plans de la motivation, de l’enthousiasme, du plaisir, de la créativité, de l’humeur, du sentiment de bien-être.

Nous sommes convaincues, aussi en qualité de mères, des bienfaits de la bienveillance dans le développement des enfants. Pour cette raison, nous avons à cœur de créer avec nos élèves des liens sécurisants et empathiques et d’engager des enseignants riches de cette qualité et motivés à la développer.

DSC_0081

LA REDUCTION DU STRESS

Notre objectif est de réduire le stress scolaire au minimum, afin de permettre le maximum d’apprentissages et de favoriser le bien-être et la santé de nos élèves et de nos collaborateurs.

LE LIEN AVEC LA NATURE

Convaincues par les bienfaits de la nature chez l’être humain et en particulier les enfants, nous souhaitons offrir un lien privilégié avec la nature à travers de multiples activités.

Sensibles à sa préservation, nous tenons à éveiller le respect en favorisant l’immersion régulière dans des sites naturels comme la forêt, la campagne, les bisses, les jardins…

Offrir ce temps et cet espace nécessaire pour permettre aux enfants de vivre des expériences, d’aller à la rencontre de l’environnement nous semble primordial.
Non seulement cette approche pratique est un tremplin merveilleux pour l’acquisition des connaissances, l’appréhension des émotions et des sensations mais elle est aussi le moment idéal pour éveiller l’amour et le respect du vivant.

 

IMG_2370
IMG_1993

 

L’ESPRIT CREATIF ET ARTISTIQUE

« L’être créatif est un être équilibré, le contraire d’un individu agressif ou désespéré. » (Stern, 2000)

 

La créativité habite chaque individu dès la naissance. Elle se traduit par les innombrables inventions sonores, graphiques, théâtrales de nos enfants dès leur plus jeune âge. C’est un canal d’apprentissage à haut potentiel.

Notre projet d’école se donne la mission de permettre aux élèves de préserver leur fantaisie innée et de la développer dans le non-jugement.

La pensée créatrice est inscrite comme capacité transversale dans le plan d’études romand. En redonnant une juste proportion aux activités créatrices et artistiques, nous sommes convaincues de contribuer au bon développement, à l’équilibre et au bonheur de nos élèves.

L’ESPRIT COOPERATIF ET LE CONSEIL D’ELEVE

 

Notre pédagogie institutionnelle rejoint la pensée de Meirieu, inspiré par l’approche pédagogique de Célestin Freinet, où apprendre c’est aussi et surtout apprendre ensemble.

Forcées de constater l’actuelle prédominance d’un mode de vie individualiste dans notre société, notre projet vise à promouvoir la vie collective et le vivre-ensemble.

Pour cela nous souhaitons mettre en pratique l’un des principaux outils de la pédagogie coopérative appelé le conseil d’élève.

Espace de dialogue sur les problèmes rencontrés en classe, d’élaboration de règles de vie scolaire et de rappel à la loi par les élèves eux-mêmes, le conseil d’élève constitue un puissant outil de régulation de la vie de la classe et permet de faire vivre une expérience démocratique, tout en prenant soin du climat scolaire. Impliqué directement dans le fonctionnement de l’école et de la classe, l’élève est un « apprenti citoyen », il grandit dans l’affirmation de soi et dans son autonomie, développe son sens des responsabilités, expérimente le vivre ensemble, la démocratie, s’enrichit du partage, se sent vivant au sein du groupe.

DSC_0038

 

LE MELANGE DES AGES

 

« Il a été montré que les enfants d’âges différents adoptent naturellement entre eux cette posture pédagogique naturelle. Ils se guident les uns les autres dans leur exploration du monde en pointant les éléments importants à prendre en compte. Ils échangent leurs expériences et leurs connaissances, de manière naturelle, progressive et adaptée. »  (Alvarez, 2016, p.85)

Concrètement, nos élèves se retrouveront regroupés de différentes manières, selon les activités.

Il est possible de monter un théâtre avec des élèves de 6 ans à 12 ans, où chacun trouve sa place en fonction de ses aptitudes et connaissances, alors qu’il sera préférable de regrouper les élèves par demi-cycles pour d’autres types d’activités d’apprentissage.

Une distribution judicieuse des modalités de travail, des espaces et du temps est primordiale

LA DIFFERENCIATION

 

Nous optons pour une organisation scolaire globale conçue de manière à favoriser la différenciation au quotidien. Chaque élève doit pouvoir évoluer à son rythme, dans toute la mesure de ses potentialités afin de développer ses aptitudes et sa personnalité.

Nous inspirant de différents courants pédagogiques, nous pouvons citer Maria Montessori, Freinet, Steiner, l’école démocratique.

Nous proposerons des espaces variés et différents ainsi que de nombreuses ressources pédagogiques dans le but de stimuler les élèves, de répondre à leurs besoins et de leur permettre d’exprimer tout leur potentiel.

DU SENS DANS LES ACTIVITES

 

Le fait d’inscrire une activité dans le concret permet de nourrir la motivation intrinsèque plus facilement et naturellement que lorsque l’on s’en tient à l’abstrait. Correspondre avec les élèves d’un autre établissement sera plus captivant que de rédiger une lettre qui ne sera jamais envoyée.

Le cerveau fonctionne de manière sélective en filtrant ce qu’il va consolider. Il laissera de côté ce qui ne fait pas sens pour lui.

 

LES TRAVAUX A DOMICILE

Pour favoriser un climat serein et un temps de partage dans les familles en fin de journée, nous choisissons de ne pas imposer de devoir et leçons aux élèves. Nous pouvons proposer des activités lorsqu’elles font sens pour l’élève. Nous tenons à préserver la vie de famille car elle est aussi essentielle au bon développement de l’enfant.

L’EVALUATION

 

Apprendre nécessite à des moments clés de pouvoir s’évaluer afin de se positionner, s’éclairer sur ce qui a été réalisé et ce qui reste à accomplir.

Nous trouvons primordial de tout mettre en œuvre pour instaurer une culture collective de la réussite, dans un esprit solidaire et coopératif, pour réduire au maximum le risque de décrochage scolaire.

L’école a comme mission d’instruire les élèves, le système d’évaluation est une aide à l’apprentissage, un outil au service de l’élève pour lui permettre de se réajuster et de s’améliorer. Notre philosophie de l’évaluation du travail des élèves rejoint significativement la vision exprimée dans le livre blanc « pour un humanisme scolaire » du SER.

Il existe des formes variées d’évaluation : elles peuvent être collectives ou individuelles, écrites ou orales. Mais également formatives, sommatives ou diagnostiques. Et enfin conduites par des acteurs différents : par l’adulte expert, par les pairs ou par soi même : l’auto-évaluation.
Notre outil d’évaluation, différencié et à visée essentiellement formative, servira à mesurer et valoriser les progrès des élèves, leurs efforts et leur développement, au regard des objectifs du PER.

La communication régulière avec les parents d’élèves est essentielle pour mettre en relief la progression et les besoins de leurs enfants et les soutenir ensemble dans leurs parcours.

Subscribe to our Newsletter